Une alternative à la technologie de « multi-touch screen » d'Apple développée pour son iPhone qui lui permet d'utiliser son écran tactile dynamiquement avec deux doigts ? Cela fait près de cinq ans maintenant que Microsoft licencie son système d'exploitation mobile à des marques tierses dans le but de leur permettre de concevoir des terminaux - communicants ou non - dotés d'un écran tactile en les contrôlant au stylet.

Avec l'arrivée de l'iPhone d'Apple, la donne pourrait bien changer, Microsoft réfléchissant actuellement à une nouvelle technologie logicielle baptisée « Shift ». Celle-ci permet de contrôler au doigt - et donc sans stylet - les différents menus du système Windows Mobile pour sélectionner aisément à la fois des éléments assez volumineux comme des boutons de menu ou des éléments très précis comme des points spécifiques sur une carte.

Pour cela, une pression brève sur l'écran tactile sélectionnera le point présent à l'écran le plus proche de l'empreinte de son doigt tandis qu'une pression plus longue fera apparaitre un nouveau menu. Ce menu affichera alors un curseur virtuel qui permettra de choisir avec plus de précision l'élément à sélectionner à travers un zoom de l'élément choisi. Il suffira enfin de retirer son doigt de l'écran pour que le point en question soit définitivement « cliqué ».

Si certains terminaux comme les derniers smartphones Tréo de Palm sous Windows Mobile sont déjà optimisés pour utiliser une partie de leur fonctionnalité de téléphonie au doigt, le stylet s'avère en effet toujours nécessaire pour naviguer ou configurer plus finalement leur système d'exploitation mobile. Reste à savoir si avec le « Shift » ou d'autres technologies similaires, la navigation au doigt sur un terminal sous Windows Mobile s'avèrera réellement plus aisée.

Microsoft Shift